Chronique de l'Imaginaire

sa vie propre et mes libres associations

De quoi sauter au plafond

Vous regardez en haut quand vous êtes chez vous ? Le plafond serait un des éléments les plus négligés de nos intérieurs contemporains. Le philosophe James Hillman n’apprécie pas ces espaces blancs et dénués de signification qui arrêtent notre regard. "Le plafond est l’élément inconsidéré, inconscient, qui représente une intériorité sans design, sans ordre inhérent. Qu'affirment ces plafonds ? Qu'ont-ils à dire de nos intérieurs psychiques ? " Non sans humour, ce psychanalyste du plafond chante - dans Ceiling - l'éloge des moulures :"elles sont un moment érotique dans la chambre, un détail qui adoucit le vertical, qui le laisse descendre doucement à travers des séries d'ondulations". Du cou

Connaître l'univers et les dieux

«S'observer soi même c'est se connaître soi-même. Se connaître c'est s'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses». Incomparable ! Nous sommes tous d'accord avec maître Dogen (treizième siècle) que cette posture de l'esprit est l'essence de la méditation. Ça n'empêche pas de s'expliquer avec soi même, d'établir un dialogue avec ce qui affleure de l’inconscient à travers rêves et synchronicités, par exemple ! S'ouvrir à l’inconscient c'est s'ouvrir à toutes choses, non ? La contemplation des nos affects, images et pensées est au cœur de l'aventure de l'analyse, alors qu'en méditant nous laissons passer tout ce qui nous traverse l'esprit. Au lieu de choisir, je fais confiance à la sagess

Course poursuite : la flemme !

Pour une fois que l'Ombre d'indolence me poursuit sans relâche, je goute aux plaisirs du plein air en laissant à une citation d’Élie Humbert le soin d'évoquer cet inusable archétype. " Le concept d'ombre répond à une double interrogation : 1) Qu'est-ce qui se montre du psychisme quand on s'explique avec lui ? 2) Quel sens il y a-t-il à le faire ? " Quel programme enthousiasmant ! Pour l'instant je m'occupe du sens des siestes... à l'ombre des arbres en fleur.

Pays d'accueil : associations libres

Tout est possible avec les symboles parce qu'ils réunissent plusieurs sens pour exprimer ce qui ne saurait être dit autrement. Alors si une végétation bizarre surgit dans mes dessins, je surfe d'abord sur le merveilleux de la forêt de Chaux, entre plantes à elfes et bourgeons de fée. Soudainement j'associe avec les autochtones sortis de la terre et enracinés là à jamais. Gare aux sous-bois hantés par le spectre de certains français de souche ! A l'horizon se profile déjà la silhouette des guerriers issus des dents du dragon semés par Cadmos. Entre Thèbes e le Pacifique Sud il n'y a qu'un pas... tout au moins dans la planète des libres associations ! De mes années chez les kanaks monte le sou

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

®

Créé avec Wix.com

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page