Chronique de l'Imaginaire

sa vie propre et mes libres associations

Les vaches rêvent moins que les chats

Quand un animal rêve, il intègre les apprentissages acquis aux cotés de sa mère. Plus l'apprentissage est long, plus il y a des rêves. Normal que les petits rêvent davantage que les adultes ! Dans son livre Les animaux en bord de chemin, le naturaliste Marc Giraud explique que "les mammifères à apprentissage court, généralement des herbivores, rêvent beaucoup moins." Dommage ! Après les vaches vouées au Comté, analyser les rêves des chevaux m'aurait bien plu comme métier de plein air... Je vais me rabattre sur les chats. Ils dorment 16 heures par jours, dont des phases de sommeil paradoxal pendant lequel ils rêvent de courses et de chasses. Selon Marc Giraud, les chats se repasseraient en r

Par une sombre nuit d'orage...

Déferlante de rêves d'animaux en ce début d'hiver. Entre loup et hiboux, les dieux anciens s'invitent dans nos nuits agitées par le souffle de la vie sauvage. Quelle déesse, quel dieu nous envoie ses messagers ailés ou à quatre pattes ? Si vous tapez mythologie pour avoir la réponse, surtout ne vous emballez pas avec les aspects surhumains des instincts que symboliseraient ces bestioles. Ceci dit, interpréter en profondeur les figures de l'archétype sur un plan imaginal est typique de l'approche jungienne. "Sans lâcher pourtant le sol et les racines, l'endroit où nous sommes humblement des animaux, dont l'ombre remonte a la création du monde" précise la philosophe et psychanalyste Marie-Lau

Le général Hiver au royaume de l'Ombre

Le froid augmente nos chances de rencontrer l'Ombre, en rêve tout au moins ! Ça y est, la végétation hiberne, la lymphe est descendue dans les racines et nous sous la...couette, en prise directe avec l'inconscient d'où l'hiver ramène angoisses et craintes archaïques. De cette plongée saisonnière dans l'obscurité, les rêves remontent des figures d'Ombre. Du même sexe que les rêveurs, les personnages qui incarnent l'Ombre ont un caractère et une façon d'agir à l'opposé de leur personnalité consciente."En les analysant on découvre qu'ils incarnent des pulsions refoulées mais aussi des valeurs que les patients rejettent" précise Élie G.Humbert dans un petit livre sobrement intitulé Jung. "Aujou

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

®

Créé avec Wix.com

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page