Chronique de l'Imaginaire

sa vie propre et mes libres associations

A l'ombre de Paris ville lumière

De retour de Paris ce titre s'impose parce que le mots Ombre et Lumière mettent la pression à cette époque de l'année. A la saison des nuits les plus longues, l'ombre remonte et les éclairages ne manquent pas... Tant pis si ces fêtes censées célébrer la lumière glorifient le pouvoir d'achat, l'essentiel se passe à l'intérieur, au niveau des racines. Comme nos amis les arbres, nous végétons... La croissance de la végétation est stoppée par le froid, mais la poussée viendra de la sève descendue au plus profond. De quoi, de la Psyché ? Entre les angoisses levées par l'obscurité et le ralentissement forcé, vibre l'essor des germinations secrètes. C'est tous les ans pareil, je n'y peux rien si l'

Des nouvelles de l'atelier d'analyse de rêve en groupe

Cheval, souris blanche d'Apollon, chiens, crocodiles et tigre bleu. Ce qui se passe à l'atelier rêve est top secret mais les participants m'ont autorisé à citer les bêtes apparues dans leurs rêves. Cette ménagerie serait-elle le signe que les dieux sont avec nous ? J'entends les dieux-animaux genre Égypte ancien. Depuis, à savoir dès le début de la civilisation occidentale, notre conscience a été séparée de l'animal. La faute à qui ? James Hillman note que le héros tue les animaux. Hercule ne s'est pas contenté de nettoyer des écuries, son tableau de chasse flaire bon le carnage. Gilgamesh a liquidé le taureau céleste. Selon Hillman, même Moïse, en s'attaquant aux adorateurs du Veau d'or, a

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

®

Créé avec Wix.com

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page