De l'eau sur le couvre-feu




Le village englouti sous le lac de Narlay n'existe que dans la légende, ou dans l’inconscient... Maintenant que les jours s'allongent, je rêve que le couvre-feu s'y noie, là au fond du fond éclairé par l’escarboucle flamboyante de la Vouivre. Ça en fait du beau monde !

Je leur offre cette interprétation fantasque de Touei, le 58ème hexagramme du Livre des Mutations : "Des lacs qui reposent l'un sur l'autre : image du Joyeux."

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square