D'une bonne vigne prenez le plant


"Portons un toast aux racines qui ont traversé les océans pour faire des vagues dans nos verres."

Dans Le tour de l'oie, Erri de Luca célèbre ainsi la vigne enveloppée dans une motte de terre qui voyageait avec les migrants italiens aux USA. Ils espéraient bien s'enraciner avec elle dans leur nouvelle vie.

Plus tard, un pied de vigne américain a traversé l'océan en sens inverse. Ouf ! Le phylloxéra venait de ravager les vignobles d'Europe. Sauvés !

Élargissons les bons auspices de ces racines migrantes à nos actuels migrants déracinés.

Nulle envie d'en dire plus, l'histoire de la vigne est suffisamment explicite pour ne pas en alourdir la lecture symbolique.

Encore un toast à Dionysos. La clarté d'Apollon est parfois superflue... A la votre !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

®

Créé avec Wix.com

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page