La revanche des opprimés

Debout sur ses pattes, la souris mord longuement le chat. Il ne réagit pas. Effarée par la morsure de l'Ombre, je me réveille. Chiffonnant comme rêve ! Je suis à vif et je deviens facilement la proie de toute image de chat et souris. C'est ça l'amplification, qui confronte les images du rêve aux productions culturelles de l'humanité : des mythes aux clips de pub...On puise dans l'inconscient collectif pour saisir tout ce qui se présente au niveau des libres associations.

Dans La grande histoire de ce que nous devons aux animaux de l'anthropologue Brian Fagan, je suis tombée sur les Sociétés félines en plein essor à la fin du XIXe à Londres. Objectif : fabriquer des hiérarchies entre les races de chat, comme pour les chiens et...les hommes de cette brave période victorienne. Pourtant, siamois mis à part, à l'époque seul le pelage permettait de distinguer les catégories de chats. Passionnant...mais pas de trace de rongeurs.

Et les "cobayes" alors ? Au laboratoire, la cruauté n'est pas l'apanage des souris ! Pas envie d'explorer contes et mythes aujourd’hui, il ne me reste plus que les cartoons de Tom et Jerry pour traquer l'Ombre à travers l'archétype de la souris sadique.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

®

Créé avec Wix.com

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page