J'aime, je n'aime plus

December 9, 2016

Observer ma page Facebook comporte un risque majeur : le contrôle. Censure de la Persona nous revoilà et attention au décorum, il en va de ma réputation numérique. Des mauvaises fréquentations ? Quand même...mais un ou deux amis FB sont peu inspirés dans leur partages de vidéo et messages, que les algorithmes scannent sans pitié pour mes proposer des pub sur mesure. Alors pourquoi des brosses pour chiens? Il y a aussi l'ami appartenant à une vingtaine de groupes FB (tous plus New Age les uns que les autres), qui me vaut un festival permanent de stages et de tisanes mystiques. Cool ! Puisque les  algorithmes carburent au «like», selon Pierre Levy et son intelligence collective il suffirait de «deliker» ce qui attire les pubs indésirables et de «liker» des contenus susceptibles de nous forger le profil désiré. Pour recevoir des pubs désirables ? Le rêve ! Quand je saurai faire sur Facebook, je m'attaquerai à mon passé de ma vraie vie. En cliquant sur le petit crayon <dans l’historique si ça se trouve je vais pouvoir gommer deux ou trois épisodes avec un simple «je n'aime plus» pour reconfigurer mon karma. En quelques clics !

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents

April 18, 2020

November 11, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags